HEINRICH CAMPENDONK 1881-1957

Allemagne - Expressionnisme, Der Blaue Reiter

Le Pierrot vert

Que suis-je venu faire dans cette galère ?
Aurais-je sur-dosé alcool ou cannabis ?
On se croirait bien dans un temple d’Anubis
Ou celui d’un quelconque culte avec Mystères :

Une ambiance de boîte de nuit très branchée
Mais trop de créatures y sont clandestines :
Cette poule, semblant ici beaucoup trop vraie
Et ce serpent-tulipes là qui serpentine,

Un clocher à pizza, four au rez-de-chaussée,
Et un alien en place de ma Colombine !
Je ne me souviens plus de la fin de soirée,
Ni même du baiser. Tout cela me chagrine.

Pour la première fois que je viens sur la Terre
Passer une soirée, j’erre comme un pauvre hère.
Espérons que ceci n’est qu’un gros canular.
Et la prochaine fois je resterai sur Mars.


Pierrot (with serpent)

Heinrich Campendonk - Pierrot (with serpent) (1923) - © ADAGP Paris 2020

Young couple

Heinrich Campendonk - Young couple (1915) - © ADAGP Paris 2020

Nature morte aux deux têtes

Heinrich Campendonk - Nature morte aux deux têtes (1914) - © ADAGP Paris 2020